lundi 2 décembre 2013

Berceuse pour Joseph

Pepito mio,
Chantait sa maman,
Tu as bien le temps,
D'être torero.

Mais toutes les nuits,
Dans son grand lit blanc,
Il voyait en rêvant,
Une arène en folie.

Pepito prend son chapeau,
Met son habit de lumière,
Pepito fais sa prière,
Pour affronter le taureau.

Pepito mio,
Chantait sa maman,
Tu as bien le temps,
D'être torero.

Bienvenue Joseph !

* Libre interprétation pour l'occasion de Juanito, le petit torero (paroles de Mannick)

1 commentaire: